Les enfants de 8 et 13 ans avaient été réveillés par des crépitements et avaient pu se réfugier chez leurs grands-parents, qui occupent une maison voisine. A l'arrivée de la police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes, la mère, Sabrina L., se trouvait dans le salon en feu. Lorsque les policiers l'ont trouvée, elle portait une corde autour du cou mais était toujours consciente. Brûlée sur plus de 50% du corps, la victime a été transportée à l'hôpital militaire de Neder-over-Hembeek. Elle se trouve actuellement dans un état critique. Vu les circonstances étranges de l'incendie, une instruction a été ouverte et confiée à la juge Martine Michel, indique le parquet de Charleroi. Un chien renifleur s'est rendu sur place pour déterminer l'origine du sinistre. Le feu aurait pris dans un canapé, selon les premiers résultats de l'enquête. (Belga)

Les enfants de 8 et 13 ans avaient été réveillés par des crépitements et avaient pu se réfugier chez leurs grands-parents, qui occupent une maison voisine. A l'arrivée de la police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes, la mère, Sabrina L., se trouvait dans le salon en feu. Lorsque les policiers l'ont trouvée, elle portait une corde autour du cou mais était toujours consciente. Brûlée sur plus de 50% du corps, la victime a été transportée à l'hôpital militaire de Neder-over-Hembeek. Elle se trouve actuellement dans un état critique. Vu les circonstances étranges de l'incendie, une instruction a été ouverte et confiée à la juge Martine Michel, indique le parquet de Charleroi. Un chien renifleur s'est rendu sur place pour déterminer l'origine du sinistre. Le feu aurait pris dans un canapé, selon les premiers résultats de l'enquête. (Belga)