"Je suis née criminelle", a affirmé Inessa aux enquêteurs lors de son audition. D'après plusieurs médias russes, Inessa et Roman ont d'abord tué l'ex-mari d'Inessa par vengeance, en 1998. Ensuite, "ce crime étant resté impuni, ils ont continué", a expliqué un enquêteur. Le couple a alors entraîné la fille d'Inessa, Viktoria, dans ses plans morbides. Ensemble, ils ont tué des chauffeurs de taxi, des commerçants, des policiers et des chasseurs afin de s'emparer de leur argent ou de leurs armes, ressort-il du rapport d'enquête. Ils ont également tué des enfants, dont un avec 37 coups de couteau. "Une telle horreur ne s'est jamais produite en Russie", a assuré un collaborateur des services judiciaires, cité dans le journal Novaja Gazeta. En revanche, la fille commune d'Inessa et de Roman, âgée de 13 ans, serait innocente, selon une source judiciaire. Le trio était couvert par un agent de police, proche de la famille, qui a effacé toutes les traces des crimes et dissimulé, avec l'aide de sa femme, le butin des vols, composé principalement de bijoux, de vodka et d'appareils électroniques. L'agent de police et son épouse ont également été interpellés. (Belga)

"Je suis née criminelle", a affirmé Inessa aux enquêteurs lors de son audition. D'après plusieurs médias russes, Inessa et Roman ont d'abord tué l'ex-mari d'Inessa par vengeance, en 1998. Ensuite, "ce crime étant resté impuni, ils ont continué", a expliqué un enquêteur. Le couple a alors entraîné la fille d'Inessa, Viktoria, dans ses plans morbides. Ensemble, ils ont tué des chauffeurs de taxi, des commerçants, des policiers et des chasseurs afin de s'emparer de leur argent ou de leurs armes, ressort-il du rapport d'enquête. Ils ont également tué des enfants, dont un avec 37 coups de couteau. "Une telle horreur ne s'est jamais produite en Russie", a assuré un collaborateur des services judiciaires, cité dans le journal Novaja Gazeta. En revanche, la fille commune d'Inessa et de Roman, âgée de 13 ans, serait innocente, selon une source judiciaire. Le trio était couvert par un agent de police, proche de la famille, qui a effacé toutes les traces des crimes et dissimulé, avec l'aide de sa femme, le butin des vols, composé principalement de bijoux, de vodka et d'appareils électroniques. L'agent de police et son épouse ont également été interpellés. (Belga)