Les services techniques du métro napolitain travaillaient d'arrache-pied à la reprise du service, et la ligne 2 avait déjà été rouverte en milieu d'après-midi. En outre, les pompiers de la métropole méridionale ont été submergés d'appels téléphoniques pour signaler des inondations, notamment dans le centre historique et l'est de la ville. Rues transformées en torrents, piétons contraints de se déchausser: un véritable déluge s'est abattu sur la ville. Une église du centre, Santa Maria dell'Incoronata, a elle aussi été inondée. (DGO)

Les services techniques du métro napolitain travaillaient d'arrache-pied à la reprise du service, et la ligne 2 avait déjà été rouverte en milieu d'après-midi. En outre, les pompiers de la métropole méridionale ont été submergés d'appels téléphoniques pour signaler des inondations, notamment dans le centre historique et l'est de la ville. Rues transformées en torrents, piétons contraints de se déchausser: un véritable déluge s'est abattu sur la ville. Une église du centre, Santa Maria dell'Incoronata, a elle aussi été inondée. (DGO)