Outre cette planche originale, plusieurs premières éditions étaient mises en vente. Les albums "De Spieratoom" (1948) et "De schat van Beersel" (1954) ont rapporté à deux près de 1.000 euros. Les éditions de luxe Amoras étaient également très prisées. L'édition de luxe du premier album a été adjugée à 550 euros. D'après le commissaire-priseur, Tammo Meedendorp, c'était une vente passionnante où de nombreux objets ont été adjugés au-delà du prix estimé. "Cette vente a permis de montré que Bob et Bobette sont toujours autant populaire chez les collectionneurs flamands et néerlandais". (Belga)

Outre cette planche originale, plusieurs premières éditions étaient mises en vente. Les albums "De Spieratoom" (1948) et "De schat van Beersel" (1954) ont rapporté à deux près de 1.000 euros. Les éditions de luxe Amoras étaient également très prisées. L'édition de luxe du premier album a été adjugée à 550 euros. D'après le commissaire-priseur, Tammo Meedendorp, c'était une vente passionnante où de nombreux objets ont été adjugés au-delà du prix estimé. "Cette vente a permis de montré que Bob et Bobette sont toujours autant populaire chez les collectionneurs flamands et néerlandais". (Belga)