La bagarre a eu lieu devant le café Traffic situé rue de Bruxelles peu avant 3h du matin. Les esprits s'étaient déjà échauffés à l'intérieur du bar. Quatre hommes, qui avaient un peu bu, sont alors sortis à l'extérieur pour s'expliquer. L'un a d'abord donné un coup de poing à l'homme de trente ans. Ce dernier s'est retrouvé au sol et a encore reçu plusieurs coups de pied. Il a été copieusement rossé, d'après le parquet. Un deuxième homme est impliqué dans cette bagarre. Le troisième a été mis hors de cause. La police est arrivée rapidement sur les lieux. Le trentenaire avait le visage tuméfié. Il souffre de plusieurs fractures et ses jours étaient en danger quand il a été transporté à l'hôpital. Son état s'est stabilisé dimanche dans la journée. Les agresseurs sont nés dans les années septante. Deux d'entre eux ont donc comparu devant une juge d'instruction. Le substitut du procureur du Roi a requis un mandat d'arrêt à leur encontre. (Belga)

La bagarre a eu lieu devant le café Traffic situé rue de Bruxelles peu avant 3h du matin. Les esprits s'étaient déjà échauffés à l'intérieur du bar. Quatre hommes, qui avaient un peu bu, sont alors sortis à l'extérieur pour s'expliquer. L'un a d'abord donné un coup de poing à l'homme de trente ans. Ce dernier s'est retrouvé au sol et a encore reçu plusieurs coups de pied. Il a été copieusement rossé, d'après le parquet. Un deuxième homme est impliqué dans cette bagarre. Le troisième a été mis hors de cause. La police est arrivée rapidement sur les lieux. Le trentenaire avait le visage tuméfié. Il souffre de plusieurs fractures et ses jours étaient en danger quand il a été transporté à l'hôpital. Son état s'est stabilisé dimanche dans la journée. Les agresseurs sont nés dans les années septante. Deux d'entre eux ont donc comparu devant une juge d'instruction. Le substitut du procureur du Roi a requis un mandat d'arrêt à leur encontre. (Belga)