Le ministre fédéral en charge du commerce extérieur, Didier Reynders et le ministre-président flamand Kris Peeters se sont fréquemment accrochés ces dernières années sur le thème de la diplomatie économique, le second reprochant au premier d'empiéter sur ses compétences. Dans un mémorandum remis au gouvernement flamand, le SARiV appelle à des accords clairs entre le fédéral et les Régions en matière de commerce extérieur. Une meilleure concertation avec les autres entités fédérées au sujet de l'organisation des missions économiques serait également bénéfique, estime l'organe d'avis. Le SARiV plaide aussi pour une augmentation des budgets de la politique internationale et pour l'engagement de personnel. Vu la régionalisation de nouvelles compétences, des moyens et fonctionnaires devraient pouvoir être transférés du fédéral, d'après lui. (Belga)

Le ministre fédéral en charge du commerce extérieur, Didier Reynders et le ministre-président flamand Kris Peeters se sont fréquemment accrochés ces dernières années sur le thème de la diplomatie économique, le second reprochant au premier d'empiéter sur ses compétences. Dans un mémorandum remis au gouvernement flamand, le SARiV appelle à des accords clairs entre le fédéral et les Régions en matière de commerce extérieur. Une meilleure concertation avec les autres entités fédérées au sujet de l'organisation des missions économiques serait également bénéfique, estime l'organe d'avis. Le SARiV plaide aussi pour une augmentation des budgets de la politique internationale et pour l'engagement de personnel. Vu la régionalisation de nouvelles compétences, des moyens et fonctionnaires devraient pouvoir être transférés du fédéral, d'après lui. (Belga)