Le jeune homme était arrivé dans le Carré jeudi vers 23 heures avec plusieurs amis. Au cours de la soirée, une de ses connaissances a eu un différend avec un individu d'un autre groupe. La police est arrivée sur les lieux et a contrôlé les protagonistes. Le Namurois s'est interposé alors entre son ami et un policier bousculant ce dernier de l'épaule. Le policier l'a repoussé et le jeune homme de 23 ans a frappé deux inspecteurs avec ses pieds et ses poings. L'un d'eux sera touché au visage. Le suspect a encore jeté une chaise sur l'un des policiers avant de donner de nouveaux coups de poings. Interrogé, l'individu minimisera les faits, reconnaissant juste le jet de la chaise. Un policier a été blessé par la chaise à la bouche et au front. Il subira 6 jours d'incapacité comme un de ses collègues touché au tibia et au genou. Un troisième policier est en incapacité pour trois jours à la suite de coups au tibia également. (Belga)

Le jeune homme était arrivé dans le Carré jeudi vers 23 heures avec plusieurs amis. Au cours de la soirée, une de ses connaissances a eu un différend avec un individu d'un autre groupe. La police est arrivée sur les lieux et a contrôlé les protagonistes. Le Namurois s'est interposé alors entre son ami et un policier bousculant ce dernier de l'épaule. Le policier l'a repoussé et le jeune homme de 23 ans a frappé deux inspecteurs avec ses pieds et ses poings. L'un d'eux sera touché au visage. Le suspect a encore jeté une chaise sur l'un des policiers avant de donner de nouveaux coups de poings. Interrogé, l'individu minimisera les faits, reconnaissant juste le jet de la chaise. Un policier a été blessé par la chaise à la bouche et au front. Il subira 6 jours d'incapacité comme un de ses collègues touché au tibia et au genou. Un troisième policier est en incapacité pour trois jours à la suite de coups au tibia également. (Belga)