Selon le Palais royal, la reine Fabiola a donné ses biens espagnols à une fondation d'utilité publique. Or, le registre foncier de Motril 1, concernant la Villa Astrida, indique c'est bien la reine Fabiola qui est toujours la propriétaire du bien. Il n'y a aucune trace d'une fondation publique qui serait propriétaire de ce bien immobilier. Donc soit la reine Fabiola n'a pas donné la villa de Motril à sa fondation publique et en est alors toujours l'unique propriétaire, soit le registre foncier oublie de mentionner l'existence de la fondation et mentionne toujours la reine Fabiola comme propriétaire car elle a gardé l'usufruit de la villa, indique Sudpresse. (Belga)

Selon le Palais royal, la reine Fabiola a donné ses biens espagnols à une fondation d'utilité publique. Or, le registre foncier de Motril 1, concernant la Villa Astrida, indique c'est bien la reine Fabiola qui est toujours la propriétaire du bien. Il n'y a aucune trace d'une fondation publique qui serait propriétaire de ce bien immobilier. Donc soit la reine Fabiola n'a pas donné la villa de Motril à sa fondation publique et en est alors toujours l'unique propriétaire, soit le registre foncier oublie de mentionner l'existence de la fondation et mentionne toujours la reine Fabiola comme propriétaire car elle a gardé l'usufruit de la villa, indique Sudpresse. (Belga)