"Je ne sais pas sur quels critères j'ai été sélectionné, mais je suis évidemment honoré de faire partie du projet", a réagi Ignace Schops. "Les changements climatiques et la biodiversité sont les deux faces d'une seule médaille et je plaide depuis plusieurs années pour renforcer cette relation. Je peux maintenant y apporter ma petite contribution, car il reste de nombreux défis. Il faut une vision d'avenir, afin que les générations suivantes puissent se retourner sur une société qui a osé prendre ses responsabilités pour un avenir durable." (Belga)

"Je ne sais pas sur quels critères j'ai été sélectionné, mais je suis évidemment honoré de faire partie du projet", a réagi Ignace Schops. "Les changements climatiques et la biodiversité sont les deux faces d'une seule médaille et je plaide depuis plusieurs années pour renforcer cette relation. Je peux maintenant y apporter ma petite contribution, car il reste de nombreux défis. Il faut une vision d'avenir, afin que les générations suivantes puissent se retourner sur une société qui a osé prendre ses responsabilités pour un avenir durable." (Belga)