"Nous avons reçu des informations des services de renseignement français (...), on pense qu'un explosif aurait été placé pour exploser lors d'un vol Caracas-Paris ou Paris-Caracas", a annoncé Miguel Rodríguez Torres à la télévision officielle. L'avion devait décoller de l'aéroport de Maiquetía, qui dessert la capitale Caracas, à 19H25 (23H55 GMT). Le vol a été suspendu suite à l'alerte donnée par la France. Une équipe de 65 membres du Service de renseignement Sebin a été déployée pour une "inspection exhaustive" de l'appareil d'Air France et du terminal de l'aéroport. "Nous allons inspecter l'avion au millimètre près, et le vol sera ensuite reprogrammé. Nous présentons pour cela nos excuses aux passagers et passagères, mais nous remplissons notre obligation de préserver la vie", a ajouté le ministre sans donner plus de précisions. (Belga)

"Nous avons reçu des informations des services de renseignement français (...), on pense qu'un explosif aurait été placé pour exploser lors d'un vol Caracas-Paris ou Paris-Caracas", a annoncé Miguel Rodríguez Torres à la télévision officielle. L'avion devait décoller de l'aéroport de Maiquetía, qui dessert la capitale Caracas, à 19H25 (23H55 GMT). Le vol a été suspendu suite à l'alerte donnée par la France. Une équipe de 65 membres du Service de renseignement Sebin a été déployée pour une "inspection exhaustive" de l'appareil d'Air France et du terminal de l'aéroport. "Nous allons inspecter l'avion au millimètre près, et le vol sera ensuite reprogrammé. Nous présentons pour cela nos excuses aux passagers et passagères, mais nous remplissons notre obligation de préserver la vie", a ajouté le ministre sans donner plus de précisions. (Belga)