Lieven Annemans a calculé que la diminution d'une unité de l'IMC aurait un impact de 3,2 milliards d'euros d'économie directe, en ce compris les coûts des soins pour les patients malades. De plus, cette diminution entraînerait une économie indirecte de 738 millions d'euros, sur les coûts de l'absentéisme et des mauvaises performances au travail. En outre, d'après l'étude, la baisse de l'IMC d'une unité diminuerait d'environ 10% les risques de contracter des maladies. (Belga)

Lieven Annemans a calculé que la diminution d'une unité de l'IMC aurait un impact de 3,2 milliards d'euros d'économie directe, en ce compris les coûts des soins pour les patients malades. De plus, cette diminution entraînerait une économie indirecte de 738 millions d'euros, sur les coûts de l'absentéisme et des mauvaises performances au travail. En outre, d'après l'étude, la baisse de l'IMC d'une unité diminuerait d'environ 10% les risques de contracter des maladies. (Belga)