"On peut déjà parler d'annexion", a assuré la dirigeante allemande au cours d'une réunion du groupe parlementaire conservateur CDU/CSU (Union chrétienne- démocrate, Union chrétienne-sociale), et la Russie a "dérobé" la Crimée à l'Ukraine, selon elle. Il ne faut pas laisser passer cela, a-t-elle ajouté, selon la même source. Angela Merkel, qui avait fait savoir dimanche au président russe Vladimir Poutine que le référendum prévu dimanche en Crimée était "illégal", a réaffirmé qu'il fallait aider l'Ukraine dans cette crise. Il ne faut pas couper le fil du dialogue avec Moscou, a-t-elle également souligné. Mais les Européens doivent fixer des limites à la Russie, notamment au moyen de sanctions, selon la chancelière qui a été applaudie par les députés conservateurs. Les autorités séparatistes de Crimée ont fait un pas supplémentaire vers le rattachement à la Russie en adoptant mardi une déclaration d'indépendance. Moscou a immédiatement adoubé la déclaration d'indépendance de la Crimée, la qualifiant d'"absolument légale". Un référendum est prévu dimanche sur la rattachement à la Russie. Il est jugé illégal par Kiev. (Belga)

"On peut déjà parler d'annexion", a assuré la dirigeante allemande au cours d'une réunion du groupe parlementaire conservateur CDU/CSU (Union chrétienne- démocrate, Union chrétienne-sociale), et la Russie a "dérobé" la Crimée à l'Ukraine, selon elle. Il ne faut pas laisser passer cela, a-t-elle ajouté, selon la même source. Angela Merkel, qui avait fait savoir dimanche au président russe Vladimir Poutine que le référendum prévu dimanche en Crimée était "illégal", a réaffirmé qu'il fallait aider l'Ukraine dans cette crise. Il ne faut pas couper le fil du dialogue avec Moscou, a-t-elle également souligné. Mais les Européens doivent fixer des limites à la Russie, notamment au moyen de sanctions, selon la chancelière qui a été applaudie par les députés conservateurs. Les autorités séparatistes de Crimée ont fait un pas supplémentaire vers le rattachement à la Russie en adoptant mardi une déclaration d'indépendance. Moscou a immédiatement adoubé la déclaration d'indépendance de la Crimée, la qualifiant d'"absolument légale". Un référendum est prévu dimanche sur la rattachement à la Russie. Il est jugé illégal par Kiev. (Belga)