Les forces de l'ordre "ne prendront jamais les armes contre des manifestants pacifiques", a-t-il par contre insisté devant le Parlement, alors que des activistes pro-russes se sont emparés de bâtiments publics dans l'est du pays et que la Russie a mis en garde mardi contre le risque de "guerre civile". M. Tourtchinov a affirmé que "des armes à feu et des grenades" avaient été utilisées contre les forces de l'ordre déployées pour reprendre les locaux de l'administration locale dans la ville de Kharkiv. "Plusieurs membres des forces de l'ordre ont été blessés" a-t-il dit. Sur sa page Facebook, le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov, a fait état d'un bilan de trois blessés, dont un grièvement, parmi les forces de l'ordre à Kharkiv. Devant le parlement M. Tourtchinov a exprimé l'espoir que "soient prochainement libérés les bâtiments des services de sécurité (SBU) à Lougansk et de l'administration locale à Donetsk", où des activistes pro-russes ont déclaré lundi une "république souveraine". Il a également affirmé que les autorités avaient fait face à des "tentatives de lancer des provocations séparatistes dans les régions de Dniepropetrovsk et Nikolaïevsk". (Belga)

Les forces de l'ordre "ne prendront jamais les armes contre des manifestants pacifiques", a-t-il par contre insisté devant le Parlement, alors que des activistes pro-russes se sont emparés de bâtiments publics dans l'est du pays et que la Russie a mis en garde mardi contre le risque de "guerre civile". M. Tourtchinov a affirmé que "des armes à feu et des grenades" avaient été utilisées contre les forces de l'ordre déployées pour reprendre les locaux de l'administration locale dans la ville de Kharkiv. "Plusieurs membres des forces de l'ordre ont été blessés" a-t-il dit. Sur sa page Facebook, le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov, a fait état d'un bilan de trois blessés, dont un grièvement, parmi les forces de l'ordre à Kharkiv. Devant le parlement M. Tourtchinov a exprimé l'espoir que "soient prochainement libérés les bâtiments des services de sécurité (SBU) à Lougansk et de l'administration locale à Donetsk", où des activistes pro-russes ont déclaré lundi une "république souveraine". Il a également affirmé que les autorités avaient fait face à des "tentatives de lancer des provocations séparatistes dans les régions de Dniepropetrovsk et Nikolaïevsk". (Belga)