La situation en Ukraine est "tendue et instable", écrit sur son site le SPF Affaires étrangères, qui déconseille dès lors tous les voyages non-essentiels vers l'Ukraine. Il est aussi conseillé aux Belges présents dans le pays de se montrer "particulièrement vigilants" et de "suivre l'actualité locale de près". A la suite de la décision du Parlement russe, "qui rend possible une action militaire sur le territoire ukrainien, les troubles sont de plus en plus perceptibles en Crimée", poursuit le SPF. Tout déplacement vers la Crimée est ainsi déconseillé, la situation étant "volatile et imprévisible". Actuellement une centaine de Belges vivent en Ukraine, "dont trois en Crimée", précise Joren Vandeweyer. Les Affaires étrangères sont en contact avec eux et ces derniers "n'ont pas manifesté l'envie de quitter le territoire". (Belga)

La situation en Ukraine est "tendue et instable", écrit sur son site le SPF Affaires étrangères, qui déconseille dès lors tous les voyages non-essentiels vers l'Ukraine. Il est aussi conseillé aux Belges présents dans le pays de se montrer "particulièrement vigilants" et de "suivre l'actualité locale de près". A la suite de la décision du Parlement russe, "qui rend possible une action militaire sur le territoire ukrainien, les troubles sont de plus en plus perceptibles en Crimée", poursuit le SPF. Tout déplacement vers la Crimée est ainsi déconseillé, la situation étant "volatile et imprévisible". Actuellement une centaine de Belges vivent en Ukraine, "dont trois en Crimée", précise Joren Vandeweyer. Les Affaires étrangères sont en contact avec eux et ces derniers "n'ont pas manifesté l'envie de quitter le territoire". (Belga)