John Kerry a également menacé Moscou de "sanctions renforcées" en l'absence de progrès dans la mise en oeuvre de l'accord de Genève. Signé la semaine dernière entre l'Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne, le document prévoit notamment le désarmement des groupes illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés, aussi bien de la part des pro-occidentaux à Kiev que des séparatistes dans l'Est. Mais l'accord est resté lettre morte et les séparatistes ont même étendu leur contrôle sur de nouveaux bâtiments publics. Les Etats-Unis ont déjà appliqué des sanctions contre de hauts responsables russes, dans l'entourage du président Vladimir Poutine. Ils menacent désormais de s'en prendre à des secteurs entiers de son économie, déjà au bord de la récession, fragilisée par de massives fuites de capitaux. Le chef de la diplomatie américaine s'est également entretenu mardi avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. A cette occasion, M. Kerry "a loué les mesures importantes prises (par Kiev) pour conduire à une désescalade". (Belga)

John Kerry a également menacé Moscou de "sanctions renforcées" en l'absence de progrès dans la mise en oeuvre de l'accord de Genève. Signé la semaine dernière entre l'Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne, le document prévoit notamment le désarmement des groupes illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés, aussi bien de la part des pro-occidentaux à Kiev que des séparatistes dans l'Est. Mais l'accord est resté lettre morte et les séparatistes ont même étendu leur contrôle sur de nouveaux bâtiments publics. Les Etats-Unis ont déjà appliqué des sanctions contre de hauts responsables russes, dans l'entourage du président Vladimir Poutine. Ils menacent désormais de s'en prendre à des secteurs entiers de son économie, déjà au bord de la récession, fragilisée par de massives fuites de capitaux. Le chef de la diplomatie américaine s'est également entretenu mardi avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. A cette occasion, M. Kerry "a loué les mesures importantes prises (par Kiev) pour conduire à une désescalade". (Belga)