Présentes en nombre, les forces de l'ordre sont intervenues peu avant 19h00 locales avec des canons à eau et des balles en plastique pour repousser les manifestants dans les rues qui mènent vers la place Taksim, coeur de la fronde antigouvernementale qui avait fait vaciller le gouvernement islamo-conservateur de M. Erdogan en juin. De 500 à 600 manifestants étaient par ailleurs réunis à Ankara aux cris de "gouvernement, démission", sans incident pour l'instant. Au même moment, le chef du gouvernement islamo-conservateur s'adressait, à l'aéroport d'Istanbul, à plusieurs milliers de ses partisans. Au pouvoir depuis 2002, M. Erdogan est touché par un scandale politico-financier sans précédent qui fragilise son autorité, à quatre mois des élections municipales. (Belga)

Présentes en nombre, les forces de l'ordre sont intervenues peu avant 19h00 locales avec des canons à eau et des balles en plastique pour repousser les manifestants dans les rues qui mènent vers la place Taksim, coeur de la fronde antigouvernementale qui avait fait vaciller le gouvernement islamo-conservateur de M. Erdogan en juin. De 500 à 600 manifestants étaient par ailleurs réunis à Ankara aux cris de "gouvernement, démission", sans incident pour l'instant. Au même moment, le chef du gouvernement islamo-conservateur s'adressait, à l'aéroport d'Istanbul, à plusieurs milliers de ses partisans. Au pouvoir depuis 2002, M. Erdogan est touché par un scandale politico-financier sans précédent qui fragilise son autorité, à quatre mois des élections municipales. (Belga)