"Trois suspects impliqués dans l'attaque terroriste dans la ville de Kunming, dans le sud-ouest, ont été capturés", a indiqué l'agence officielle citant le ministère de la Sécurité publique. Au total le "commando terroriste", auteur de la tuerie au couteau samedi soir, comptait huit membres, a-t-on ajouté de même source. Quatre d'entre eux ont été abattus par la police et une femme blessée a été arrêtée sur les lieux de l'attaque, selon l'agence qui a précisé que le meneur avait été identifié comme Abdurehim Kurban. La Chine a attribué à des séparatistes de la région du Xinjiang (nord-ouest) --qui abrite la minorité musulmane turcophone des Ouïghours--, ce qu'elle qualifie d'acte de terreur et que les médias ont baptisé le "11 septembre chinois". (Belga)

"Trois suspects impliqués dans l'attaque terroriste dans la ville de Kunming, dans le sud-ouest, ont été capturés", a indiqué l'agence officielle citant le ministère de la Sécurité publique. Au total le "commando terroriste", auteur de la tuerie au couteau samedi soir, comptait huit membres, a-t-on ajouté de même source. Quatre d'entre eux ont été abattus par la police et une femme blessée a été arrêtée sur les lieux de l'attaque, selon l'agence qui a précisé que le meneur avait été identifié comme Abdurehim Kurban. La Chine a attribué à des séparatistes de la région du Xinjiang (nord-ouest) --qui abrite la minorité musulmane turcophone des Ouïghours--, ce qu'elle qualifie d'acte de terreur et que les médias ont baptisé le "11 septembre chinois". (Belga)