L'octogénaire a été pris d'un malaise au moment du séisme, qui a provoqué des écroulements et des dégâts, et est décédé après l'arrivée des secours sur les lieux, a précisé Ansa. Les habitants des localités de la région se sont aussitôt précipités dans la rue par crainte d'éboulements et l'hôpital de Mormanno a dû être évacué. Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), la secousse, enregistrée à la frontière entre les régions méridionales de la Calabre et de la Basilicata a eu une magnitude de 5,3 et son épicentre est situé à 6 km au sud-est de Mormanno et 14 km à l'ouest de Castrovillari, dans la région de Cosenza. Selon la même source, il est situé à 3,8 km de profondeur. Plusieurs habitations du centre de Mormanno ont subi des dégâts mais selon les carabiniers, il faudra attendre quelques heures pour les évaluer. "Il y a eu beaucoup de panique, mais heureusement il n'y a pas eu de blessés", a déclaré à l'agence Ansa le maire de Mormanno, Guglielmo Armentano. "Dans le centre historique, il y a eu quelques maisons endommagées. Par précaution nous avons évacué l'hôpital et nous essayons de gérer la situation au mieux", a-t-il ajouté. (CYA)

L'octogénaire a été pris d'un malaise au moment du séisme, qui a provoqué des écroulements et des dégâts, et est décédé après l'arrivée des secours sur les lieux, a précisé Ansa. Les habitants des localités de la région se sont aussitôt précipités dans la rue par crainte d'éboulements et l'hôpital de Mormanno a dû être évacué. Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), la secousse, enregistrée à la frontière entre les régions méridionales de la Calabre et de la Basilicata a eu une magnitude de 5,3 et son épicentre est situé à 6 km au sud-est de Mormanno et 14 km à l'ouest de Castrovillari, dans la région de Cosenza. Selon la même source, il est situé à 3,8 km de profondeur. Plusieurs habitations du centre de Mormanno ont subi des dégâts mais selon les carabiniers, il faudra attendre quelques heures pour les évaluer. "Il y a eu beaucoup de panique, mais heureusement il n'y a pas eu de blessés", a déclaré à l'agence Ansa le maire de Mormanno, Guglielmo Armentano. "Dans le centre historique, il y a eu quelques maisons endommagées. Par précaution nous avons évacué l'hôpital et nous essayons de gérer la situation au mieux", a-t-il ajouté. (CYA)