L'Inami rembourse déjà le traitement à une trentaine de patients souffrant du HPN. "A partir du 1er juillet, une trentaine de patients souffrant du SHUa s'y ajouteront", explique Ludwig Moens, le porte-parole de l'Inami. La charge supplémentaire que cela représente pour la sécurité sociale ne peut pas encore être évaluée, fait savoir M. Moens. "La dose administrée, et donc le coût de celle-ci, dépend du poids du patient. Pour le moment, nous ignorons s'il s'agit surtout d'enfants ou d'adultes." Les patients souffrant du SHUa payaient jusqu'à présent leur médicament par leurs propres moyens. "Dans certains cas, l'hôpital ou le fabricant avance le prix du médicament. Certains patients pouvaient également être remboursés via le fonds spécial de solidarité. Trois demandes ont ainsi été approuvées, mais nous n'avons pas encore reçu de factures." (Belga)

L'Inami rembourse déjà le traitement à une trentaine de patients souffrant du HPN. "A partir du 1er juillet, une trentaine de patients souffrant du SHUa s'y ajouteront", explique Ludwig Moens, le porte-parole de l'Inami. La charge supplémentaire que cela représente pour la sécurité sociale ne peut pas encore être évaluée, fait savoir M. Moens. "La dose administrée, et donc le coût de celle-ci, dépend du poids du patient. Pour le moment, nous ignorons s'il s'agit surtout d'enfants ou d'adultes." Les patients souffrant du SHUa payaient jusqu'à présent leur médicament par leurs propres moyens. "Dans certains cas, l'hôpital ou le fabricant avance le prix du médicament. Certains patients pouvaient également être remboursés via le fonds spécial de solidarité. Trois demandes ont ainsi été approuvées, mais nous n'avons pas encore reçu de factures." (Belga)