L'enquête judiciaire avait commencé il y a plusieurs mois, lorsque la police judiciaire fédérale (PJF) de Louvain a eu vent d'un commerce d'amphétamines et de cannabis. Dans les semaines qui ont suivi, les enquêteurs de la PJF de Louvain ont collaboré notamment avec leurs collègues de Bruges, Gand et Hasselt pour localiser les membres du réseau. Le 2 avril, les enquêteurs ont pu interpeller deux suspects qui s'apprêtaient à fournir 98 kilos de speed. S'en sont suivies une vingtaine de perquisitions à Louvain, en Flandre orientale et occidentale, à Anvers et dans le Limbourg, où trois plantations de cannabis de 400 à 450 plants ont été découvertes, ainsi qu'une quatrième plantation en construction. Lors des perquisitions, outre une petite quantité d'amphétamines et de cannabis, plus de 17.000 euros en espèces, des véhicules, du matériel informatique, des téléphones portables et un nombre élevé d'armes à feu, de grenades et de couteaux ont également été saisis. Au total, 12 personnes avaient été appréhendées, dont 11 ont été arrêtées. Une femme a été libérée sous conditions. (Belga)

L'enquête judiciaire avait commencé il y a plusieurs mois, lorsque la police judiciaire fédérale (PJF) de Louvain a eu vent d'un commerce d'amphétamines et de cannabis. Dans les semaines qui ont suivi, les enquêteurs de la PJF de Louvain ont collaboré notamment avec leurs collègues de Bruges, Gand et Hasselt pour localiser les membres du réseau. Le 2 avril, les enquêteurs ont pu interpeller deux suspects qui s'apprêtaient à fournir 98 kilos de speed. S'en sont suivies une vingtaine de perquisitions à Louvain, en Flandre orientale et occidentale, à Anvers et dans le Limbourg, où trois plantations de cannabis de 400 à 450 plants ont été découvertes, ainsi qu'une quatrième plantation en construction. Lors des perquisitions, outre une petite quantité d'amphétamines et de cannabis, plus de 17.000 euros en espèces, des véhicules, du matériel informatique, des téléphones portables et un nombre élevé d'armes à feu, de grenades et de couteaux ont également été saisis. Au total, 12 personnes avaient été appréhendées, dont 11 ont été arrêtées. Une femme a été libérée sous conditions. (Belga)