La combine a été découverte en 2010 lorsqu'un ouvrier a été pris en flagrant délit. En échange d'un règlement de licenciement favorable, l'homme, R., a dénoncé certains de ses complices. L'enquête a finalement permis d'identifier 19 suspects. Presque tous ont affirmé que tous les membres de leur section volait du cuivre depuis des années sans que personne ne s'en soucie. Deux employés ont continué à clamer leur innocence et travaillent encore toujours pour Bombardier. Le juge a déclaré coupable les 19 suspects. R. a comparu par défaut et a été condamné à une peine de trois mois de prison avec sursis. Tous les autres ont obtenu la suspension du prononcé. (Belga)

La combine a été découverte en 2010 lorsqu'un ouvrier a été pris en flagrant délit. En échange d'un règlement de licenciement favorable, l'homme, R., a dénoncé certains de ses complices. L'enquête a finalement permis d'identifier 19 suspects. Presque tous ont affirmé que tous les membres de leur section volait du cuivre depuis des années sans que personne ne s'en soucie. Deux employés ont continué à clamer leur innocence et travaillent encore toujours pour Bombardier. Le juge a déclaré coupable les 19 suspects. R. a comparu par défaut et a été condamné à une peine de trois mois de prison avec sursis. Tous les autres ont obtenu la suspension du prononcé. (Belga)