Le plan prévoit notamment que tous les ménages wallons bénéficieront de kwh gratuits mais tous ne seront pas logés à la même enseigne: les ménages "normaux" bénéficieront de 500 kwh/an tandis que les ménages de 5 personnes ou plus ainsi que les clients en tarif social spécifique auront quant à eux 700 kwh par an. Pour les familles nombreuses et les tarifs sociaux, la consommation à ne pas dépasser par an pour rester bénéficiaire de la tarification progressive sera de 5.336 kwh/an, contre 3.811 kwh/an pour les ménages "normaux". Etant donné qu'en Wallonie, 50% des ménages consomment moins de 3.150 kwh/an, le ministre estime que 65% des Wallons concernés verront donc leur facture diminuer grâce au nouveau système. Quatre catégories seront exonérées de participation au système: les propriétaires de pompes à chaleur, ceux qui se chauffent à l'électricité, les entreprises ainsi que les villes et communes. Les détenteurs de panneaux photovoltaïques seront par contre bien intégrés au système. (Belga)

Le plan prévoit notamment que tous les ménages wallons bénéficieront de kwh gratuits mais tous ne seront pas logés à la même enseigne: les ménages "normaux" bénéficieront de 500 kwh/an tandis que les ménages de 5 personnes ou plus ainsi que les clients en tarif social spécifique auront quant à eux 700 kwh par an. Pour les familles nombreuses et les tarifs sociaux, la consommation à ne pas dépasser par an pour rester bénéficiaire de la tarification progressive sera de 5.336 kwh/an, contre 3.811 kwh/an pour les ménages "normaux". Etant donné qu'en Wallonie, 50% des ménages consomment moins de 3.150 kwh/an, le ministre estime que 65% des Wallons concernés verront donc leur facture diminuer grâce au nouveau système. Quatre catégories seront exonérées de participation au système: les propriétaires de pompes à chaleur, ceux qui se chauffent à l'électricité, les entreprises ainsi que les villes et communes. Les détenteurs de panneaux photovoltaïques seront par contre bien intégrés au système. (Belga)