Tout sur Zakia Khattabi

L'arrivée est en vue pour les négociateurs bruxellois

Les négociateurs bruxellois des partis socialistes, écologistes, de DéFI et de l'Open Vld ont repris lundi vers 13h00 leurs discussions destinées à lever les derniers points de discordance autour de la note du formateur Rudi Vervoort (PS). Les plus optimistes prévoyent une issue positive aux échanges en fin d'après-midi. Les plus pessimistes gardent encore sous la manche la carte de mardi.

L'intelligence de Patrick Dewael

Le libéral flamand, président de la séance plénière de rentrée parlementaire, a subtilement empêché un show de l'extrême droite. Sans un mot, en restant à sa place.

Ecolo dit au Roi vouloir "éviter une crise comme celle du passé"

"Les consultations vont se poursuivre. Nous avons discuté et nous avons fait part au Roi de notre préoccupation quant au fait que la Belgique ne connaisse pas la même crise que par le passé", a déclaré la co-présidente d'Ecolo Zakia Khattabi au terme de la rencontre des responsables du parti avec le roi Philippe.

26 mai : pense-bête et avant-goût

Quelles coalitions demain ? Quelles probabilités ? Quel avenir pour les actuels gros bras de la politique ? Comment nos élus ont-ils travaillé dans leur assemblée ? Sort-on d'une législature historique ou pas, finalement ? Quels sont ces partis d'extrême droite qui menacent d'envahir le Parlement européen ? Plongée dans l'avant et l'après-scrutin du 26 mai. Pour rafraîchir les mémoires et rappeler les enjeux.

Le MR préfère le choix d'un projet aux exclusives "hypocrites" contre la N-VA

Le président du MR Charles Michel a condamné jeudi, sur Bel RTL et la RTBF, les propos stigmatisants de chefs de file de la N-VA à l'égard de personnes étrangères, les renvoyant dos à dos avec ceux tenus par des tenants de "la gauche", notamment du député-bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir (PS) qui avait fustigé dans la presse étrangère une chasse gouvernementale aux musulmans.

Pour en finir avec le double jeu d'Ecolo

Les Verts donnent des leçons à la terre entière. Ils prétendent "faire de la politique autrement". C'est une arnaque. A quelques jours des élections, l'image d'Ecolo se fissure.

"Ecolo, le capitalisme et la gauche"

L'extraordinaire mobilisation en faveur de la transition écologique, celle des jeunes en particulier, devrait logiquement déboucher sur une "vague verte" aux élections du 26 mai prochain. On ne peut que s'en réjouir.

Protection de l'environnement : "Il ne faut pas laisser le monopole à la gauche"

L'écologie et les partis qui s'en revendiquent officiellement ont le vent en poupe : tandis que les marches se multiplient, portant en tête de cortège une jeunesse délaissant les bancs de l'école, et que les formations vertes pourraient devenir la famille politique la plus importante du pays -bonjour les taxes et l'écologie punitive-, il est temps pour les partis de droite de renouer avec l'écologie qui est au coeur même de son identité.

Comment Ecolo se prépare au pouvoir

Portés par des sondages flatteurs, encouragés par une vaste prise de conscience écologique et installés au centre du jeu politique, les verts se voient déjà revenir dans tous les gouvernements du pays avec, pour objectif, de ne pas répéter les erreurs du passé. Donc en laissant le moins de place possible au hasard.