Tout sur Yser

Comment la Belgique en est-elle arrivée à ce qu'elle est aujourd'hui ? Qui a fait quoi, quand, où et comment pour nous y mener ? En voici le récit. Sous forme de lexique. De A à Z. Et en toute décontraction. Décomplexé, au fond.

Comment la Belgique en est-elle arrivée à ce qu'elle est aujourd'hui ? Qui a fait quoi, quand, où et comment pour nous y mener ? En voici le récit. Sous forme de lexique. De A à Z. Et en toute décontraction. Décomplexé, au fond.

Mohamed Abdeslam, le frère de Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes des attentats de Paris de 2015, est de nouveau libre. L'homme avait été condamné le 31 octobre dernier à une peine de 30 mois d'emprisonnement pour vol qualifié contre des fonctionnaires de Molenbeek-Saint-Jean.

Chirurgien et infirmière, ils se sont rencontrés sur le front de l'Yser, dans l'hôpital chirurgical du docteur Paul Derache. Un ouvrage rend hommage à leur dévouement autant qu'à leur amour, que dévoile leur correspondance inédite. Ou comment de la guerre peut surgir le meilleur.

Trois soldats belges morts au combat lors de la Première Guerre mondiale près de Dixmude ont été identifiés officiellement au moyen d'une analyse ADN, a-t-on appris lundi, à La Panne, lors d'une conférence de presse à l'occasion de la présentation du programme de la réinhumation des corps prévue le 1er juillet prochain. La tentative d'identification d'un quatrième soldat belge n'a par contre pas abouti.

C'était il y a cent ans, le 11 juillet 1917, sur les bords de l'Yser. Un long cri plaintif s'échappe des tranchées en direction d'Albert Ier, le Roi-Chevalier. Les flamingants passent à l'offensive. Ce jour-là, ils vont perdre une bataille. Pas la guerre.

L'assassinat du communiste wallon Julien Lahaut en 1950 a eu droit à sa vérité historique officielle. Le dynamitage en 1946 de la Tour de l'Yser, haut lieu du nationalisme flamand, aura droit à la sienne. Quand la Belgique se met en règle avec son passé trouble.

Pas une allusion lors des grandes commémorations, aucune trace à la grande expo bruxelloise sur 14-18. Le Mouvement flamand a beau jeu de crier à la conspiration du silence.

Le pèlerinage de l'Yser se tiendra dès 2013 le 11 novembre, et plus à la fin août. En choisissant l'Armistice, le comité du pèlerinage veut revenir aux origines de cette réunion à Dixmude: "une commémoration pieuse de nos soldats sur 'le front belgo-allemand en terres flamandes'". Le nouveau concept doit mettre un terme à la mauvaise perception du pèlerinage de l'Yser.