Tout sur Ypres

Ypres a commémoré dimanche le centième anniversaire de l'armistice, qui avait mis fin à la Première Guerre mondiale. La ville est restée fidèle aux traditions avec une célébration religieuse qui a précédé la Poppy Parade (le défilé du coquelicot). Vers 11 heures a ensuite eu lieu la cérémonie du Last Post sous la porte de Menin.

Trois soldats belges morts au combat lors de la Première Guerre mondiale près de Dixmude ont été identifiés officiellement au moyen d'une analyse ADN, a-t-on appris lundi, à La Panne, lors d'une conférence de presse à l'occasion de la présentation du programme de la réinhumation des corps prévue le 1er juillet prochain. La tentative d'identification d'un quatrième soldat belge n'a par contre pas abouti.

Au moins 125 détenus dorment actuellement sur un matelas à même le sol, a indiqué mercredi en commission de la Chambre le ministre de la Justice Koen Geens interrogé par la députée Annick Lambrecht (sp.a). Plus de la moitié d'entre eux (76) sont enfermés à la prison de Hasselt; parmi eux 9 femmes. Le ministre a dit tout mettre en oeuvre pour étendre la capacité à court terme.

Le président de la 16e édition de la Veillée de l'Yser - une dissidence radicale de l'organisation nationaliste flamande du Pèlerinage de l'Yser - a mis en garde dimanche contre une "offensive de grande envergure" des francophones lorsque les questions communautaires reviendront à l'agenda politique, sans doute en 2019 à l'occasion des élections fédérales.

Les souverains belges et la famille royale britannique commémorent dimanche et lundi le centenaire de la bataille de Passchendaele, un des pires et plus absurdes carnages de la Grande Guerre, en Flandre-Occidentale (nord-ouest de la Belgique).