Tout sur YouTube

Trump s'en prend à nouveau à Twitter

Donald Trump s'en est à nouveau pris dimanche à son moyen de communication favori, Twitter, l'accusant de bâillonner les conservateurs, une "gigantesque erreur" qui va selon lui à l'encontre de la "liberté d'expression".

YouTube, aussi polluant qu'une ville

L'utilisation d'Internet génère de la pollution. C'est le cas d'une plateforme comme YouTube, mais également d'une série d'opérations effectuées quotidiennement par des millions d'utilisateurs. Comment en limiter l'impact ?

Chine: Wikipédia bloqué dans toutes les langues

Wikipédia, déjà bloqué en mandarin, est désormais inaccessible en Chine continentale dans toutes les langues, à l'approche de plusieurs dates sensibles, dont les 30 ans de la répression de Tiananmen.

La SNCB enquête sur une vidéo jugée "dangereuse"

Une vidéo circule sur YouTube montrant un individu s'accrocher à l'arrière d'un train de la SNCB et accompagner ainsi le véhicule en marche. La SNCB enquête sur l'affaire. Cette pratique est "punissable et très dangereuse", souligne un porte-parole.

Le premier smartphone qui se plie en deux : le Flexpai

Contre toute attente, c'est un petit poucet chinois qui a remporté l'effrénée course aux smartphones pliables, au grand dam des ténors de la filière : la marque chinoise Royole (spécialisée dans les dalles flexibles) propose à la vente, sur son site, la version "développeur" du tout premier portable pliable du monde, le Flexpai : un téléphone au format d'une tablette qui, une fois plié, a la taille d'un livre de poche. D'ores et déjà accessible en Chine, depuis octobre dernier, la version grand public sera disponible pour les clients occidentaux courant 2019.

La Terre ne pourra plus être plate sur YouTube

YouTube a décidé de faire la chasse aux vidéos qui font la promotion de théories extravagantes ou conspirationnistes sur la rotondité de la Terre ou les attentats du 11-Septembre, a indiqué la plateforme vidéo vendredi.

Rétro 2018 : deux bébés chinois. Et moi, et moi, et moi?

S'il voulait qu'on parle de lui, c'est réussi. Pour la gloire, il faudra repasser. Le chercheur chinois He Jiankui, qui a annoncé sur YouTube la naissance des premiers bébés génétiquement modifiés au monde, a suscité l'opprobre de toute la communauté scientifique. Et au-delà. Il a depuis lors décidé de " faire une pause " dans ses recherches.