Tout sur Yémen

Les forces yéménites pro-gouvernementales, appuyées par la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite, ont lancé dimanche une "vaste" offensive terrestre contre des positions rebelles dans la province de Marib (centre), a indiqué une source militaire.

Le rapporteur des Nations Unies sur le droit à la nourriture a lancé mardi un cri d'alarme sur l'aggravation rapide du niveau de malnutrition au Yémen en raison du conflit, en particulier sur le cas de 850.000 enfants souffrant de malnutrition sévère.

La Française Isabelle Prime, retenue au Yémen depuis février 2015, est rentrée en France vendredi soir après sa libération facilitée par le sultanat d'Oman, que les autorités françaises ont remercié d'avoir contribué à ce "dénouement heureux".

La trêve humanitaire censée durer jusqu'à vendredi soir au Yémen a volé en éclats mardi, la coalition arabe conduite par Ryad ayant repris ses raids aériens contre les rebelles Houthis alors que de sanglants combats se déroulaient au sol, selon des sources militaires.

Une frappe aérienne de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite a touché vendredi la vieille ville de Sanaa, faisant cinq morts et détruisant des habitations dans ce secteur classé par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité.

La trêve humanitaire au Yémen est entrée en vigueur mardi à 20H00 GMT (22H00 HB), après sept semaines de raids aériens et de combats meurtriers, a annoncé le porte-parole de la coalition engagée dans une campagne aérienne contre les rebelles Houthis soutenus par l'Iran.

La perspective d'un cessez-le-feu prenait corps dimanche au Yémen après des réactions plutôt positives des rebelles Houthis et de leurs alliés à une offre de trêve de l'Arabie saoudite destinée à faciliter l'arrivée de l'aide humanitaire vitale pour les civils.

Le gouvernement yéménite a demandé mercredi une intervention militaire terrestre de la communauté internationale pour "sauver le Yémen" et a dénoncé des "atrocités" des rebelles chiites houthis, dans une lettre adressée au Conseil de sécurité de l'ONU.

Au moins 115 enfants ont été tués au Yémen depuis le début de la campagne aérienne lancée le 26 mars par l'Arabie Saoudite contre les rebelles chiites, a annoncé vendredi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

La coalition arabe a annoncé mardi soir mettre fin à son opération militaire au Yémen à minuit, jugeant que celle-ci avait éliminé les menaces pesant sur les pays voisins. Le blocus maritime sera tout de même maintenu, a précisé le porte-parole de la coalition.