Tout sur Xavier Dupont de Ligonnès

Vous avez essayé la méditation, le pain, les squats. Mais ce qui fonctionne le mieux, pour tenir le coup, c'est encore le lâcher-prise. Cette semaine vous avez abandonné l'idée d'être digne. Personne n'a eu l'air de le remarquer.

Vous n'avez aucun avis sur la 5G. Vous ne faites pas de pain. Ni de masque en tissu, d'ailleurs, vous ne savez pas coudre. Vous avez la nette impression de passer à côté de votre confinement. La dernière fois que vous avez été si déprimé.e c'était en regardant la cérémonie des Magritte.

De l'arrestation d'un homme à Glasgow - dont les empreintes ont été présentées par la police écossaise comme étant celles du Français Xavier Dupont de Ligonnès - aux doutes de voisins et d'enquêteurs français, jusqu'au test ADN montrant qu'il n'est pas le suspect d'une tuerie de Nantes recherché depuis 2011 : chronologie d'une information erronée.

L'homme arrêté à l'aéroport de Glasgow n'est pas le Français Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté du meurtre en 2011 de sa femme et de ses quatre enfants, l'une des plus grandes énigmes criminelles des dernières décennies en France, selon les résultats samedi d'un test ADN.