Tout sur Wouter Van Besien

La chaîne flamande VTM a établi le top 6 des champions de voix en Flandre. Sans surprise, les trois premiers viennent d'Anvers, la ville de Flandre qui compte le plus d'électeurs. Voici les six candidats flamands qui ont obtenu le plus de voix de préférence.

Le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever (N-VA), a redit sa préférence, vendredi, pour la coalition actuelle (N-VA, CD&V et Open Vld). Interrogé par VTM Nieuws sur une ouverture éventuelle à Groen si le résultat des urnes le demandait, il ne l'a toutefois pas exclu, estimant qu'une ville "ne peut pas rester ingouvernable". La tête de liste Groen à Anvers, Wouter Van Besien, lui, a répété ne vouloir conclure qu'une coalition progressiste.

Les déclarations du bourgmestre d'Anvers Bart De Wever au quotidien néerlandais De Volkskrant selon lesquelles "nous ne sommes pas loin à Anvers de voir le monde politique se faire acheter par la mafia de la drogue" ont suscité un tollé parmi ses adversaires politiques, jusque et y compris au sein de sa majorité.

Le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers Bart De Wever est sujet à la critique ces dernières semaines alors que la métropole fait face à d'importants phénomènes de criminalité. Dernier élément en date, une étude relayée samedi par la Gazet van Antwerpen indique que l'économie liée à la criminalité est plus importante dans le district de Borgerhout que l'économie formelle.

Les écologistes de Groen ont décidé de se retirer de la liste "Samen" (Ensemble), l'alliance qu'ils formaient à Anvers avec les socialistes du sp.a et des candidats indépendants pour tenter de ravir le mayorat au président de la N-VA Bart De Wever, annonce la Gazet van Antwerpen.

Comme annoncé, Tom Meeuws a présenté mardi lors du bureau anversois du sp.a sa démission de la liste Samen pour les communales à Anvers, une démission qui n'a pas été acceptée par les instances du parti. Le sp.a anversois a indiqué, après une réunion de plus de 4 heures, continuer de "soutenir pleinement" son président local, et ne pas "souhaiter, avec Samen, participer à la campagne de dénigrement actuellement en cours".

Dimanche, les instances anversoises de Groen et de la sp.a donneront leur feu vert pour une liste progressive à Anvers. Selon une information confirmée à nos confrères de Knack, Wouter Van Besien (Groen) sera tête de liste. Étonnamment, la commissaire de police Jinnih Beels figurera en deuxième position.