Willy Borsus retire sept licences d'exportations d'armes à la FN Herstal

Willy Borsus retire sept licences d'exportations d'armes à la FN Herstal

Le ministre-président wallon Willy Borsus (MR) a retiré sept licences d'exportations d'armes à la FN Herstal, à en croire L'Echo de samedi. Celles-ci, qui concernent de l'armement militaire à destination de l'Arabie saoudite, avaient déjà été suspendues par le Conseil d'Etat à la fin du mois de juin dernier.

La production d'armement en Belgique: 11.403 emplois au total en 2017

La production d'armement en Belgique: 11.403 emplois au total en 2017

La production d'armement et d'équipements militaires a généré 11.403 emplois au total en Belgique en 2017 - principalement en Wallonie -, a calculé le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP) dans un rapport publié vendredi.

La Wallonie célèbre l'armistice avec un spectacle son et lumière à Namur

La Wallonie célèbre l'armistice avec un spectacle son et lumière à Namur

Jusqu'au 19 aout, Namur accueillera chaque soir sur la place d'Armes le spectacle son et lumière "Armistice", qui célèbre les cent ans de la fin de la guerre 14-18. La première a eu lieu vendredi en présence du ministre-président wallon Willy Borsus, du bourgmestre et de nombreux représentants de pays impliqués dans le conflit, dont l'Allemagne.

La Wallonie perdra 450 millions d'aides agricoles

La Wallonie perdra 450 millions d'aides agricoles

La Belgique voit son enveloppe rabotée de 5% dans le prochain budget de la Politique agricole commune. L'enveloppe wallonne perdra 450 millions d'aides agricoles, informe lundi Le Soir qui a consulté une note de l'administration.

Décret-programme: PS et Ecolo tirent à boulets rouges sur le gouvernement wallon

Décret-programme: PS et Ecolo tirent à boulets rouges sur le gouvernement wallon

Le torchon brûle entre l'opposition PS-Ecolo et le gouvernement wallon. En cause: les projets de décret-programme - "un dossier de plus de 550 articles et 800 pages" - reçus mercredi soir par les parlementaires et inscrits en urgence à l'ordre du jour des réunions de commissions dès la semaine prochaine. Ce faisant, "le gouvernement wallon se moque du parlement et saborde son travail", s'insurgent jeudi en choeur Ecolo et le PS.

Willy Borsus est arrivé au Maroc pour une visite de trois jours

Willy Borsus est arrivé au Maroc pour une visite de trois jours

Le ministre-président wallon Willy Borsus est arrivé dimanche à 23h15 (heure locale) à Casablanca pour une visite économique et de coopération de trois jours, où il ira promouvoir les atouts et le savoir-faire wallons dans la région de Casablanca-Rabat, coeur économique et politique du Maroc.

Willy Borsus est arrivé au Maroc pour une visite de trois jours

Willy Borsus est arrivé au Maroc pour une visite de trois jours

Le ministre-président wallon Willy Borsus est arrivé dimanche à 23h15 (heure locale) à Casablanca pour une visite économique et de coopération de trois jours, où il ira promouvoir les atouts et le savoir-faire wallons dans la région de Casablanca-Rabat, coeur économique et politique du Maroc.

Régions en transition: "À ce stade, la Wallonie est toujours éligible"

Régions en transition: "À ce stade, la Wallonie est toujours éligible"

Au stade actuel des discussions relatives au prochain budget européen, "les régions en transition existent toujours et la Wallonie en fait partie", a indiqué le ministre-président wallon, Willy Borsus, mardi, au terme d'une rencontre à Namur avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Taxe kilométrique: Willy Borsus exprime son opposition

Taxe kilométrique: Willy Borsus exprime son opposition

Le ministre-président wallon, Willy Borsus, a exprimé mercredi son opposition à une taxe kilométrique sur les voitures. "Je ne veux pas d'une taxe kilométrique. Les automobilistes contribuent déjà assez lourdement. Notre travail consiste plutôt, de manière générale, à baisser la pression fiscale sur les Wallonnes et les Wallons, à l'instar de notre réforme fiscale", a-t-il déclaré sur Twitter.

Le parlement wallon adopte les décrets sur la gouvernance des structures publiques

Le parlement wallon adopte les décrets sur la gouvernance des structures publiques

Première grande réponse législative attendue au scandale Publifin, le parlement wallon a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi, au terme de débats techniques parfois hésitants, les projets de décrets réformant la gouvernance et la transparence des mandats publics et de leurs rémunérations au sein des structures publiques locales.