Tout sur Werner

Malgré ta véhémente détestation de mon origine étrangère, il n'est nullement dans mon intention de te déshumaniser ou de tenir pour un réel barbare ! Bien au contraire ! Je te tiens entièrement pour un homme ou une femme au corps parlant, au corps susceptible donc non seulement de lire cette présente Lettre, mais aussi - du moins je l'espère - d'entendre ou d'être touché par les soucis liées à l'identité qui L'animent. En ce sens, cette Lettre ne s'adresse pas qu'à toi, extrémiste flamand, mais à toute femme ou tout homme frappé par l'extrémisme identitaire.