Tout sur Washington

Le chef des Gardiens de la Révolution iraniens, Hossein Salami, s'adresse dimanche au Parlement à huis clos, au sujet de l'assassinat d'un haut commandant de la République islamique par Washington, de la riposte iranienne et du crash d'un avion à Téhéran.

Les tensions entre les Etats-Unis et l'Irak sont montées d'un cran vendredi au sujet du retrait des troupes américaines, réclamé par Bagdad mais dont Washington refuse même de discuter.

"Il a été clairement prouvé que nous ne battons pas en retraite devant l'Amérique", a déclaré mercredi le président iranien Hassan Rohani après des frappes nocturnes de missiles iraniens contre une base irakienne utilisée par Washington en Irak.

"Tout va bien" a assuré sur Twitter le président américain Donald Trump après les frappes iraniennes sur deux bases abritant des militaires américains en Irak. Les Etats-Unis évaluent les dommages et le président ne devrait formuler de déclaration officielle que mercredi.

La Maison Blanche a prévenu dimanche qu'elle envisagerait "d'autres moyens" que la diplomatie si la Corée du Nord mettait à exécution ses menaces de "cadeau de Noël" susceptibles de raviver les tensions autour du programme nucléaire nord-coréen.