Tout sur Waregem

Justice: l'application des lois linguistiques à Bruxelles vire parfois à l'absurde

Une instruction pénale impliquant vingt francophones et deux néerlandophones a été menée en néerlandais. La situation est "récurrente", mais paradoxalement les francophones n'ont pas à se plaindre, selon l'avocat pénaliste Yannick De Vlaemynck cité mercredi par la DH, car "ce problème de langue entraîne des condamnations plus légères".