Tout sur Wallonie

Le risque d'accident de la route plus élevé à Anvers qu'à Bruxelles

Entre 2009 et 2018, le nombre d'accidents de la route a baissé de 21% en Région flamande et en Wallonie, mais seulement de 6% à Bruxelles, rapporte vendredi Vias. Le nombre d'accidents et de victimes reste toutefois plus faible dans la capitale que dans les grandes villes flamandes.

Que deviennent vos déchets une fois à la poubelle ?

Votre bouteille de lait pourrait-elle se retrouver bientôt dans une décharge à ciel ouvert en Malaisie, dans l'estomac d'une baleine ou sur une plage du Pacifique ? Pour le savoir, nous avons remonté la filière du déchet en Belgique.

Theo Francken, la religion climatique et le communisme

Or donc, l'ancien secrétaire d'Etat Theo Francken (photo) a bien réussi ses élections fédérales, empochant 122 738 voix de préférence et laissant loin derrière lui l'indépendant-Belang-Schild & Vrienden Dries Van Langenhove.

Le PTB n'ira pas jeudi à Namur: "les négociations avec le PS sont terminées"

Le PTB n'ira pas discuter jeudi matin à Namur avec Elio Di Rupo et Paul Magnette, malgré l'invitiation lancée par l'état-major PS à poursuivre les discussions pour la formation d'un nouveau gouvernement en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, a confirmé mercredi après-midi Germain Mugemangang, porte-parole du PTB pour la Wallonie.

L'UCLouvain crée la première ferme universitaire pour étudier le maraîchage bio sur le terrain

L'Université catholique de Louvain (UCLouvain) a présenté mercredi les activités menées à la ferme de Lauzelle, la première ferme universitaire consacrée à la recherche scientifique de terrain sur le maraîchage bio. La ferme a été réhabilitée il y a deux ans et fonctionne comme une véritable ferme, où travaillent un maraîcher mais aussi des chercheurs et des étudiants bio-ingénieurs. En collaboration avec un réseau de maraîchers de Wallonie et de Bruxelles, elle permet d'étudier sur le terrain la production agricole, d'imaginer et de tester l'agriculture du futur, en s'appuyant sur une démarche scientifique.

PTB - CDH : Courage, fuyons...

L'irresponsabilité des uns, l'introspection des autres et les exclusives de toutes sortes réduisent les possibilités de majorités. Et l'on pense soudain à l'adage : quand les dégoutés s'en vont...

Un deuxième "Mardi des blouses blanches"

e deuxième "Mardi des blouses blanches", organisé par la CNE, mobilise le personnel soignant des hôpitaux en Wallonie et à Bruxelles où diverses actions sont menées. Le personnel soignant dénonce les conditions de travail.

Le PTB dénonce son exclusion des discussions au niveau fédéral

Le porte-parole du PTB et chef de file du parti marxiste à la Chambre, Raoul Hedebouw, a dénoncé mardi l'exclusion de sa formation des discussions en cours au niveau fédéral en vue de composer un nouveau gouvernement, tout en annonçant le dépôt d'une "note ambitieuse" aux négociateurs francophones qu'il devait rencontrer en fin de matinée à Namur.

Pour Francis Delpérée, "Bart De Wever a le mérite de la franchise"

Dans les ambassades de pays européens à Bruxelles, on s'interroge : c'est quoi, le " confédéralisme " à la belge, leitmotiv des débats postélectoraux en Belgique ? Appelé ces jours-ci à éclairer des diplomates étrangers, Francis Delpérée se fait pédagogue. Mais le constitutionnaliste ne cache pas son exaspération.

La Belgique peut disparaître par implosion

1993. La Constitution belge reconnaît officiellement que la Belgique est un Etat fédéral. Mais, du côté flamand, le confédéralisme est déjà dans l'air. Le 13 janvier de cette année, le démocrate-chrétien Luc Vanden Brande, alors ministre-président flamand, déclare : Mes collègues de l'exécutif flamand, socialistes compris, se rallient à mes déclarations sur le confédéralisme.

Le Front populaire comme réponse à la haine

Les élections du 26 mai 2019 ont frappé d'effroi les électeur-trice-s de gauche. Deux partis ayant fait de la haine leur fonds de commerce ont chacun récolté 27,8 et 20,4% des voix en Flandre. Ces résultats sont le fruit de cinq années de banalisation de la haine par le gouvernement de Charles Michel, ainsi que des dizaines d'années de stigmatisation de la Wallonie par les partis traditionnels de Flandre.

Battu, le cdH choisit l'opposition

Le cdH a décidé mercredi à l'issue d'un Bureau extraordinaire de siéger dans l'opposition au niveau fédéral et dans les entités fédérées. Le parti centriste constate sa défaite électorale le 26 mai et refuse d'ignorer le "signal" des électeurs.