Tout sur VTM

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a démenti vendredi tout refus de prendre ses responsabilités en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, en réponse à des propos de son homologue du PS et ex-informateur Paul Magnette.

Un nombre record de 85.560 Belges se sont inscrits l'an dernier en tant que donneurs d'organes, rapportent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base des derniers chiffres du Registre national. Cela porte à 356.280 le nombre de donneurs potentiels.

La pénurie de médicaments continue en Belgique, avec 428 produits qui sont temporairement indisponibles, selon des chiffres publiés vendredi par VTM NIEUWS. La pénurie concerne principalement pour l'instant les anticoagulants.

En 2018, 727 Belges ont changé de sexe, selon les chiffres du Registre national. Un an plus tôt, ce nombre n'était "encore" que de 110. Cette importante augmentation est principalement imputable à la modification de la législation.

La fusion des zones de police est l'"unique solution" aux violences qui ont émaillé le passage à l'an neuf à Bruxelles, a indiqué dimanche à VTM le nouveau ministre de l'Intérieur Pieter De Crem. Un quartier de la commune de Molenbeek en particulier a été le théâtre d'actions violentes, telles que des incendies de véhicules, bris de vitrine, obstruction des forces de l'ordre ou pillage d'une pharmacie.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a contrôlé, entre 2008 et 2013, près de 11.000 échantillons de fruits et légumes, de céréales et d'autres produits d'origine végétale, au sujet de la présence de 400 à 500 résidus de produits phytopharmaceutiques (insecticides, fongicides, herbicides,...).

Concepteur de l'expo-événement du moment, à Bruxelles, Antonio Nardone offre une définition inédite de l'art belge. A ses yeux, deux tendances - dont le rapprochement est à lui seul étonnant - sont inscrites dans l'ADN de nos artistes : ils s'affichent barbares et poètes.

À partir du 9 octobre prochain se tiendra l'exposition À titre provisoire, présentant les oeuvres des artistes du Créahm (Créativité et handicap mental)-Bruxelles au sein de l'espace d'A.P.R.E Services (entreprise de travail adapté).

Le Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire (MRAH) de Bruxelles accueille dès mercredi la première exposition d'envergure consacrée au centenaire de la Première Guerre mondiale et intitulée "14-18, c'est notre histoire!", inaugurée mardi en présence de plusieurs ministres fédéraux et régionaux.

Quelques-uns des meilleurs représentants du Street Art présentent surtout des sérigraphies faites tout exprès pour l'exposition. Elles renvoient aux £uvres publiques dont les cibles et les méthodes varient avec ingéniosité. Détournements de pubs, autocollants, pochoirs et ce, parfois, avec une belle dose d'humour.

L'émotion face à la mort que nous propose Laurent Busine (Mac's) est profonde et, pour tout dire, mélancolique. En cause, d'abord, la qualité et le choix des oeuvres. On découvre ainsi comme jamais les célèbres Pleurants de Dijon (XVe siècle). Ensuite, les liens entre les £uvres. Giacometti-Sluter, par exemple, ou encore face aux 101 portraits d'une vie (du bébé au centenaire) signés Hans Peter Feldmann, de petites boîtes à souvenirs dont l'ultime n'est autre qu'un tombeau du XVe siècle.