Tout sur VTM

Cinq autres personnes sont décédées lundi en Belgique à cause du Covid-19, a confirmé le virologue Marc Van Ranst lors du journal sur la télévision flamande VTM. Cela porte à 10 le total de personnes décédées en Belgique à cause du nouveau coronavirus. Une information non confirmée sur la page du SPF Santé.

Le président de la N-VA, Bart De Wever, a démenti vendredi tout refus de prendre ses responsabilités en vue de la formation d'un gouvernement fédéral, en réponse à des propos de son homologue du PS et ex-informateur Paul Magnette.

Un nombre record de 85.560 Belges se sont inscrits l'an dernier en tant que donneurs d'organes, rapportent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base des derniers chiffres du Registre national. Cela porte à 356.280 le nombre de donneurs potentiels.

La pénurie de médicaments continue en Belgique, avec 428 produits qui sont temporairement indisponibles, selon des chiffres publiés vendredi par VTM NIEUWS. La pénurie concerne principalement pour l'instant les anticoagulants.

En 2018, 727 Belges ont changé de sexe, selon les chiffres du Registre national. Un an plus tôt, ce nombre n'était "encore" que de 110. Cette importante augmentation est principalement imputable à la modification de la législation.

La fusion des zones de police est l'"unique solution" aux violences qui ont émaillé le passage à l'an neuf à Bruxelles, a indiqué dimanche à VTM le nouveau ministre de l'Intérieur Pieter De Crem. Un quartier de la commune de Molenbeek en particulier a été le théâtre d'actions violentes, telles que des incendies de véhicules, bris de vitrine, obstruction des forces de l'ordre ou pillage d'une pharmacie.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a contrôlé, entre 2008 et 2013, près de 11.000 échantillons de fruits et légumes, de céréales et d'autres produits d'origine végétale, au sujet de la présence de 400 à 500 résidus de produits phytopharmaceutiques (insecticides, fongicides, herbicides,...).

Concepteur de l'expo-événement du moment, à Bruxelles, Antonio Nardone offre une définition inédite de l'art belge. A ses yeux, deux tendances - dont le rapprochement est à lui seul étonnant - sont inscrites dans l'ADN de nos artistes : ils s'affichent barbares et poètes.

À partir du 9 octobre prochain se tiendra l'exposition À titre provisoire, présentant les oeuvres des artistes du Créahm (Créativité et handicap mental)-Bruxelles au sein de l'espace d'A.P.R.E Services (entreprise de travail adapté).