Tout sur Voorpost

Il a laissé son mégaphone à la maison. Sur les terres de De Wever, pas de fransquillons à houspiller, pas de "franse ratten" ("rats français") à faire déguerpir. C'est dimanche, le soleil brille en Flandre et Luc Vermeulen sirote son café à une terrasse, avec vue imprenable sur la fanfare en uniforme de la VNJ, la Jeunesse nationaliste flamande, qui parfait son drill en martelant ses tambours au pas cadencé, au pied du Lotto Arena d'Anvers.

Le mouvement nationaliste flamand, le Voorpost, ont manifesté dimanche matin dans plusieurs communes du Hainaut occidental dont il estime qu'elles ont été "volées" à la Flandre.