Tout sur Voie lactée

Des astronomes ont réussi à capturer des images de l'étoile géante Bételgeuse, montrant que l'un des astres les plus brillants de la Voie lactée a considérablement perdu de sa luminosité ces derniers mois, selon un communiqué de l'Observatoire européen austral (ESO) publié vendredi.

L'étoile géante Bételgeuse, l'une des plus brillantes de la Voie lactée, a vu sa luminosité chuter depuis quelques semaines et l'évènement met les astronomes en effervescence car il pourrait annoncer son explosion en supernova, phénomène rarissime dans notre galaxie.

Ce sont des galaxies massives très anciennes, nées moins de deux milliards d'années après le Big Bang, que les astronomes n'avaient encore jamais repérées: grâce au radiotélescope ALMA au Chili, une quarantaine de ces galaxies "noires" ont pu être détectées, ont annoncé des astronomes.

La Terre est de plus en plus inondée de lumière artificielle, un phénomène aggravé par la nouvelle technologie des lampes à diode électroluminescentes (LED), montre une analyse des observations d'un satellite, confirmant une pollution lumineuse grandissante qui affecte la santé humaine, les animaux et les plantes.

Jusqu'à la moitié de la matière de la Voie lactée proviendrait de galaxies lointaines, selon une étude publiée jeudi par le Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, qui conclut que chacun de nous pourrait être en partie constitué de matériaux extragalactiques.

Une pouponnière d'étoiles située à 1350 années-lumière de la Terre, saisie de façon détaillée par un télescope: l'Observatoire européen austral (ESO) a publié une image spectaculaire de la célèbre nébuleuse d'Orion.