Tout sur Vluchtelingenwerk Vlaanderen

Six organisations soutenant les réfugiés Médecins du Monde, le CIRé-Asbl, Médecins sans frontières, Vluchtelingenwerk Vlaanderen, la Plateforme Citoyenne de soutien aux Réfugiés -BxlRefugees et le CNCD demandent à la ministre de l'Asile et de la Migration Maggie De Block "d'accélérer le processus de réouverture de places dans le dispositif d'accueil au vu de l'urgence de la situation et de garantir le respect des lois et de la dignité humaine en matière de demandes d'asile."

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, propose de dégager 500.000 euros qui serviront à financer un centre d'accueil des migrants qui se trouvent dans le quartier de la gare du Nord, a-t-on appris vendredi en début de soirée auprès de son cabinet. De source proche des associations humanitaires, l'on a précisé que ce centre fournirait un hébergement de nuit. Le gouvernement régional ne s'est pas encore accordé formellement sur la question, contrairement aux premières informations qui ont circulé.

Au cours de la décennie écoulée, le respect des droits des étrangers au sein des centres fermés belges a régressé, selon un état des lieux dressé par le Ciré (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) et son pendant flamand Vluchtelingenwerk Vlaanderen, et qui doit être présenté lundi au Parlement, indiquent lundi Le Soir et les journaux de l'Avenir.