Tout sur Vladimir Poutine

La Russie est prête à coopérer avec l'Otan

La Russie est prête à coopérer avec l'Otan malgré son comportement "grossier", a déclaré mardi Vladimir Poutine, à l'heure d'un sommet de l'Alliance atlantique qui marque ses 70 ans.

Russie: l'Etat prend le contrôle d'Internet à travers le pays

Une loi controversée, permettant au gouvernement russe de débrancher Internet s'il le juge nécessaire, entre en vigueur en Russie après avoir été signée par le président Vladimir Poutine en mai. Moscou présente la mesure comme nécessaire pour protéger le pays contre les attaques informatiques, mais les détracteurs y voient un muselage supplémentaire de la liberté d'expression.

La "diplomatie du faucon" du Kremlin

D'une signe de la main, le roi saoudien a fait apporter le faucon blanc offert par Vladimir Poutine, puis lui a caressé la poitrine en souriant malgré les mouvements convulsifs de l'oiseau encagoulé. Mais que cache ce geste.

La Turquie n'a "pas besoin" de reprendre son offensive en Syrie

La Turquie a annoncé mardi soir qu'elle ne reprendrait pas son offensive militaire contre les forces kurdes dans le nord de la Syrie car ces dernières se sont retirées des zones frontalières, conformément à l'accord arraché il y a cinq jours par le vice-président américain Mike Pence.

La Turquie lance une opération militaire en Syrie

Premières salves de bombardements, et premières victimes: la Turquie a lancé mercredi, comme elle s'y était engagée, son offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antijihadistes, faisant fi des mises en garde internationales.

La pression monte autour d'Alexeï Navalny

Les autorités russes ont porté un nouveau coup au principal opposant au Kremlin. Elles viennent de classer "agent de l'étranger" son organisation anticorruption. Celle-ci sera désormais soumise à une surveillance accrue. Le signe que Poutine commence à avoir peur ?

L'adieu de la France à Jacques Chirac (en images)

Lundi, la France a rendu hommage à son ancien président Jacques Chirac en présence de la classe politique française et de quelque 80 personnalités étrangères, dont Vladimir Poutine et Charles Michel.