Tout sur Vlaams Belang

Le réseau social Twitter a décidé de bloquer le compte du président du Vlaams Belang Tom Van Grieken pour des accusations envers le président de la section anversoise de Vooruit (ex-sp.a), écrit le Laatste Nieuws.

Le PTB est en progression dans les intentions de vote tant en Wallonie qu'à Bruxelles, indique un sondage publié par RTL-Ipsos-Le Soir, alors que l'écart se resserre en Flandre entre la N-VA et le Vlaams Belang, en léger recul par rapport à la dernière enquête d'opinion Ipsos datant de décembre 2020 et qu'Ecolo se hisse en tête à Bruxelles.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi après-midi à Paris pour protester contre l'éventuelle dissolution du mouvement français d'extrême droite Génération identitaire. Parmi les manifestants, figurait le député belge, Dries Van Langenhove (Vlaams Belang), fondateur de l'association de jeunes d'extrême droite Schild & Vrienden.

On le voit de plus en plus souvent en rue et ils parviennent à toucher un public toujours plus large sur les réseaux sociaux. L'inquiétude augmente dans les couloirs de la Sûreté de l'état selon une enquête du Standaard. Pour tenter d'endiguer cette tendance, les partis socialistes souhaitent pouvoir interdire les "groupes non démocratiques".

Le MR a organisé dimanche matin une séance de voeux virtuelle, lors de laquelle le président du parti Georges-Louis Bouchez a entre autres souhaité une année sans "complaisance" envers le PTB et a également mis l'accent sur Bruxelles, où les libéraux francophones sont dans l'opposition.

Déséquilibrée linguistiquement, timorée sanitairement, tiraillée idéologiquement... L'opposition au nouveau gouvernement Vivaldi marche sur des oeufs. Le PTB devra démontrer sa professionnalisation, le CDH sauver sa tête et DéFI jouer dans la cour des grands avec de petits moyens. Mais tous les trois pourraient en tirer plusieurs avantages.

Le parti d'extrême droite Aube dorée a été reconnu comme une organisation criminelle le jeudi 8 octobre par la Cour d'appel d'Athènes. RésistanceS, le journal de l'Observatoire belge de l'extrême droite, détaille, sous la plume de Simon Harys, les relations que des mouvements belges de la même idéologie ont entretenu avec leur homologue grec.