Tout sur Vlaams Belang

Jambon lâche une bombe lors d'un dîner

Le nouveau ministre président flamand Jan Jambon (N-VA) a prononcé un discours qui a fait quelques remous jeudi soir lors d'un dîner organisé par Doorbraak, un site flamingant. Il y a admis qu'il y a des tableaux budgétaires. Il a également parlé des tentatives sérieuses de former un gouvernement avec le Vlaams Belang.

Jambon I: qu'en pense la Flandre ?

Le politologue Carl Devos (UGent) constate l'empreinte notable du Vlaams Belang sur Jambon I et se demande ce que vient faire le CD&V dans cette coalition. Il n'est pas le seul. La majorité de la presse flamande s'accorde pour dire qu'on observe un "déplacement vers la droite sous l'influence du Vlaams Belang". Le point.

"Le désarroi est total" dans le monde politique flamand "

L'ancien président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) dépeint, dans une opinion publiée sur Doorbraak.be, un monde politique flamand en plein désarroi, à l'exception des deux formations extrémistes. Il dénonce notamment la volonté d'une partie de la N-VA de renoncer au Fédéral pour pouvoir taper pendant cinq ans sur ce niveau de pouvoir depuis le gouvernement flamand.

Olivier Maingain: "La N-VA au gouvernement, ce sera un poison"

"La N-VA au gouvernement, ce sera un poison. Il n'y a pas d'accord possible", déclare le président de Défi Olivier Maingain mercredi dans Le Soir. L'homme quittera la présidence du parti fin 2019 pour assurer une fonction de coordination entre la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Un membre du Vlaams Belang quitte ses fonctions au parti après des propos racistes

Thomas Lomelino a démissionné de la direction de la section malinoise du Vlaams Belang, a confirmé le président du parti d'extrême-droite, Tom Van Grieken, sur le site de "Gazet van Antwerpen". Le militant a déclenché une tempête sur les réseaux sociaux à la suite de la divulgation de ses propos racistes et sexistes sur l'application de rencontre Tinder.

Note De Wever: "Celui qui aime son peuple ne le divise pas"

La note d'intention présentée mi-août par le président de la N-VA Bart De Wever, qui doit servir de base aux négociations en vue de former le prochain gouvernement flamand N-VA, CD&V et Open Vld , tend "le piège de la haine et de la peur", a déclaré dimanche la présidente de Groen, Meyrem Almaci, lors d'une allocution prononcée pendant le Week-end d'été de son parti à Nieuport. "Celui qui aime son peuple ne le divise pas", a-t-elle dit.

Le Vlaams Belang a dépensé 3,2 millions d'euros pour financer sa campagne

3,2 millions d'euros, voilà ce qu'a dépensé le Le Vlaams Belang pour financer sa campagne en vue des élections du 26 mai. Un pari audacieux quand on sait que le parti détenait 4,5 millions d'euros dans ses caisses, d'après le calcul de l'institut de recherche Vives de l'université de Louvain (KU Leuven) relayé jeudi par les journaux De Standaard, Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Belang van Limbur