Tout sur Vivacité

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a classé sans suite le dossier qu'il avait ouvert au sujet d'un débat sur le viol dans l'émission "C'est vous qui le dites" sur la radio Vivacité. Il a toutefois demandé à la RTBF d'être plus vigilante quand elle traite de violences sexuelles, rapporte mercredi l'organe de régulation.

Nostalgie arrive une nouvelle fois en tête des radios francophones en termes de parts de marché (PDM), avec 15,1%, devant Bel RTL (14,52%) et Vivacité (13,56%) qui complètent le Top 3, selon la nouvelle vague de résultats des audiences radio du Centre d'Information sur les Médias (CIM) dévoilés jeudi. Ces statistiques portent sur la période allant de mai à août 2018.

La RTBF regrette que l'énoncé du sujet de l'émission "C'est vous qui le dites", diffusée vendredi matin sur la radio Vivacité, ait heurté la sensibilité de nombreuses personnes, créé des amalgames et une ambiguïté sur la portée éditoriale de l'émission et par là-même la position du service public, indique-t-elle vendredi soir dans un communiqué.

L'animateur de C'est vous qui le dites est au centre d'une nouvelle grosse polémique. En cause, des "dérives indignes de l'info pour faire le buzz", dénoncent ses détracteurs. La crise met surtout au jour la haine, recuite de longue date, des journalistes de la RTBF envers "la méthode Maréchal".