Tout sur violences

Le filme Pleasure, actuellement dans les salles, raconte l'histoire sombre d'une jeune fille prête à tout pour percer dans l'industrie du porno. Quitte à être battue, violée, torturée. Un long métrage dérangeant, heurtant. Mais pas très éloigné de la réalité: ces derniers mois, plusieurs affaires de viols dans le milieu X ont éclaté. Sans que ça rebute les consommateurs...

Elles s'appelaient Rachida, Nathalie, Pascale, Muriel... Toutes ont été tuées par leur (ex-) conjoint. En Belgique, un féminicide est commis tous les 7 jours. Si toutes les histoires de ces femmes sont différentes, il existe toutefois de glaçantes similitudes dans le processus qui a conduit à leur décès. Le Vif en fait l'analyse, à l'occasion de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, ce 25 novembre.

Huit femmes sur dix auraient subi des violences genrées au cours de leur vie. De l'insulte au viol. Malgré toutes les avancées en matière d'égalité, en dépit des dénonciations toujours plus nombreuses, pourquoi les agressions ne cessent-elles pas ? A cause de l'alcool, du porno, des stéréotypes de genre, de la précarité... Décryptage d'un phénomène multifactoriel, à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, ce jeudi 25 novembre.

En Egypte, les femmes sont victimes de violences d'une ampleur très inquiétante, tant dans la sphère privée que publique, indique un rapport d'Amnesty International publié ce mercredi. Il s'agit notamment d'agressions sexuelles collectives et d'actes de torture en détention, selon l'organisation de défense des droits de l'homme.

Le Conseil suprême des forces armées qui dirige le pays a convié les partis politiques à dialoguer, après la démission du gouvernement lundi. Il envisagerait de nommer Mohamed el-Baradei comme nouveau Premier ministre.

Après trois nuits successives de violences et de pillages à Londres, d'autres villes britanniques sont touchées et un homme a succombé à ses blessures. Mais que se passe-t-il au Royaume-Uni?

Trois hommes sont morts cette nuit à Birmingham pendant les émeutes qui secouent Londres et plusieurs villes d'Angleterre depuis samedi. Les circonstances exactes de l'accident ne sont pas encore connues. Une première personne est décédée à Londres lundi, des suites d'une blessure par balle. Les scènes de violences se sont propagées ces deux dernières nuits jusqu'à Birmingham, Liverpool, Bristol et tout dernièrement Manchester. Le Premier ministre David Cameron, qui a écourté ses vacances, a ordonné le déploiement de 16 000 policiers dans la capitale. Le nombre d'arrestations s'élève à présent à plus d'un millier et les dégâts se chiffrent à plusieurs millions de Livres. A l'origine de ces émeutes, la mort d'un jeune homme lors d'une opération de police, la semaine dernière.

Alors qu'hier encore l'Europe condamnait les violentes répressions envers les manifestants libyens mais ne parlait pas de sanction, aujourd'hui des discussions sur d'éventuelles sanctions sont en cours.