Tout sur Vincent Van Quickenborne

Pas moins de 1.371 procès-verbaux ont déjà été dressés depuis que les autorités locales sont habilitées à contrôler les obligations de tests et de quarantaine au retour de vacances, selon les données du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, citées dans les titres Sudpresse.

Le Vice-premier ministre et ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) souhaite revoir à la baisse les frais de notaire, notamment lors de l'achat d'une maison. "Les coûts liés à l'achat d'un logement doivent devenir moins élevés à l'instar des pays voisins", estime-t-il en réaction à une étude de l'Observatoire des prix sur le secteur notarial en Belgique.

Vincent Van Quickenborne, le ministre de la Justice, compte remettre de l'ordre dans l'encadrement légal des administrateurs de biens et de personnes. Histoire d'éviter d'éventuels abus de faiblesse et détournements de fonds. Le point ne figure toutefois pas dans ses priorités.

Le conseil des ministres a approuvé vendredi en première lecture un avant-projet de réforme du droit pénal sexuel, ont annoncé le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, et la secrétaire d'État à l'Égalité des genres, Sarah Schlitz. La réforme inscrit le consentement comme principe de base dans les définitions des infractions sexuelles et, comme annoncé jeudi, décriminalise la prostitution.

"Un effort collectif sera indispensable pour surmonter cette frustration et cette tristesse dans l'esprit des voyageurs en ces circonstances. La SNCB demande donc à tous d'agir dans un même sens pour que le trafic ferroviaire puisse continuer à fonctionner en toute sécurité, tant pour les voyageurs que pour le personnel de l'entreprise", a indiqué jeudi la SNCB dans un communiqué, en réaction à l'instauration de la mesure fédérale concernant les voyages vers la mer uniquement côté fenêtre.

Le nombre de détenus dormant sur un matelas posé à même le sol dans les prisons belges a à nouveau augmenté et est passé à 148 unités, ressort-il des chiffres reçus du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, par la sénatrice Annick Lambrecht (sp.a).

Sarah Schlitz est la première secrétaire d'Etat en charge des questions de genre. Signe des mentalités politiques qui évoluent? L'Ecolo l'assure: la Vivaldi a de réelles volontés de faire avancer le droit des femmes. Du moins, concernant ce qui figure dans l'accord de gouvernement. Certains combats (IVG, individualisation des droits...) devront attendre. Comme un plan de relance qui intègre la dimension genrée?