Tout sur Vincent Peremans

Le gouvernement wallon, sérieusement agacé par les mouvements sociaux des dernières semaines au sein des transports en commun régionaux alors qu'il souhaite y introduire un service garanti en cas de grève, a donné deux mois à la direction de l'OTW - le nouvel Opérateur de Transport de Wallonie qui regroupe les cinq TEC et l'ex-SRWT - pour trouver un accord avec les syndicats sur l'encadrement des manifestations interprofessionnelles, a-t-on appris vendredi soir, à l'issue de la rencontre.