Tout sur Vincent Eiffling

Le projet de révision constitutionnelle adopté fin janvier par le parlement turc, et soumis à référendum le 16 avril en Turquie, prévoit le passage du régime parlementaire en vigueur à un système présidentiel souhaité par l'AKP, le parti du président Recep Tayyip Erdogan, dont les prérogatives seraient considérablement renforcées.

Les quelque 5,5 millions de Turcs résidant à l'étranger seront les premiers à s'exprimer par référendum sur la réforme constitutionnelle qui vise à instaurer un régime présidentiel en Turquie, renforçant considérablement les prérogatives du président Recep Tayyip Erdogan.