Tout sur Vieux continent

Face à la nouvelle hausse des contaminations par le coronavirus observée dans plusieurs pays du Vieux Continent, le président du Conseil européen, Charles Michel, a décidé d'organiser en visioconférence le sommet prévu jeudi et vendredi Les chefs d'État et de gouvernement étaient normalement attendus à Bruxelles.

Mauvaise alimentation, pollution et autres sources de maladies chroniques en hausse depuis 30 ans, auxquelles s'ajoute un nouveau virus: les conditions d'une "tempête" étaient réunies pour aboutir au million de morts du Covid-19. Le monde fait face non seulement à une pandémie, mais à "une syndémie", c'est-à-dire la conjonction de plusieurs urgences sanitaires.

Personne ne peut dire à ce stade avec certitude quand prendra fin cette période de confinement. Ni quelles seront les conséquences, sanitaires, économiques et sociales de cette pandémie. Mais aujourd'hui, il faut tenir. Tenir. Pour le bien de tous.

La hausse de la demande mondiale en énergie ainsi que des émissions de gaz à effet de serre menacent la lutte contre le changement climatique, indique mardi l'étude annuelle du groupe français de conseils aux entreprises Capgemini. Les objectifs climatiques fixés pour 2050 semblent "difficilement atteignables" dans ce contexte de croissance "toujours forte" de la consommation énergétique, souligne l'Observatoire mondial des marchés de l'énergie (WEMO)

La Commission européenne fait actuellement de l'oeil aux touristes américains et chinois : elle leur fait miroiter sur Internet la perspective de découvrir 34 joyaux patrimoniaux sélectionnés pour valoir le détour sur le Vieux Continent.

La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), un organe du Conseil de l'Europe composé d'experts indépendants, a prévenu vendredi qu'elle a constaté l'an dernier sur le Vieux Continent une "montée implacable du populisme xénophobe, du ressentiment et du discours de haine".

Alors que le populisme et le nationalisme gagnent du terrain un peu partout dans le monde, la jeunesse européenne a, elle, plutôt tendance à vouloir ouvrir les bras à l'immigration. En effet, 73% des jeunes adultes estiment que la société s'enrichit de l'immigration, ressort-il mardi de l'enquête "Generation what" de l'Union européenne de Radio-Télévision.