Tout sur Verviers

Le parquet fédéral n'a ouvert cette année qu'environ 90 nouveaux dossiers pénaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, écrit De Tijd samedi. C'est beaucoup moins que les 155 dossiers de l'année dernière, mais cela signifie aussi un retour au niveau observé avant la crise syrienne et la progression du groupe terroriste État islamique (IS).

Faut-il habiter au pied des Fagnes pour enfanter tant de fantasmagorie faussement naïve ? Réponse avec un artiste dans la lignée des Macherot, Hausman et Comès.

La question du rapatriement des enfants belges, de leurs mères et des djihadistes belges emprisonnés dans les camps en Syrie et en Irak, a été remise au-devant de l'actualité ces dernières semaines, bien que bousculée par l'envahissement de la zone frontière de Syrie par les forces armées turques.

Michel Nihoul, dont on a appris mercredi le décès à l'âge de 78 ans, a fait l'objet de plusieurs condamnations pour escroqueries au cours de sa vie mais c'est l'affaire Dutroux qui l'a fait connaître de toute la Belgique, bien qu'il ait été blanchi pour tous les faits liés aux enlèvements d'enfants. Son décès intervient alors que l'affaire Dutroux est revenue dans l'actualité, entre l'éventualité d'une demande de libération conditionnelle de Marc Dutroux et celle, effective, de Michel Lelièvre.

Muriel Targnion, présidente du conseil d'administration d'Enodia, maison-mère de Nethys, a indiqué lors du conseil d'administration de jeudi qu'elle avait l'intention de démissionner lors du prochain CA, prévu le 14 novembre, a indiqué lors d'une interruption de séance Damien Robert, administrateur PTB. "Nous avons gagné une petite bataille", a-t-il ajouté.

Les élus Ecolo verviétois, qui siègent dans l'opposition, vont solliciter lundi prochain, par le biais d'une motion, le positionnement individuel de chaque membre du conseil communal sur le mandat accordé à la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion (PS), comme administratrice de l'intercommunale Enodia (ex-Publifin) dont elle est devenue présidente en décembre dernier.

Lundi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonçait qu'au premier semestre 2019 les cas de rougeole à travers le monde avaient triplé par rapport à la même période en 2018. Le rapport de l'institut de recherche de la santé publique (Sciensano) montre que la Belgique n'a pas été épargnée par cette hausse, surtout en Wallonie et en région de Bruxelles-Capitale.

Les écologistes verviétois ont demandé lundi, dans un communiqué de presse, que la bourgmestre socialiste Muriel Targnion choisisse (d'abord) Verviers ou son avenir après des révélations sur les mandats qu'elle exerce et la perception d'indemnités de sortie lorsqu'elle a quitté le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour devenir présidente d'Enodia.

Les 75 parlementaires wallons élus à l'issue du scrutin du 26 mai dernier ont officiellement prêté serment ce mardi après-midi au Parlement de Wallonie qui compte désormais 23 députés socialistes (-7 par rapport à la législature précédente), 20 MR (-5), 12 Ecolo (+8), 10 cdH (-3)et 10 PTB (+8).

Les Fourons ? C'est du poison. Le dossier-piège par excellence. Le panneau dans lequel plusieurs gouvernements tomberont. Le terreau dans lequel seront plantés bien des actes de violence. Le symbole d'une Belgique paralysée et coupée en deux. C'est aussi sur le dossier des Fourons que le roi Baudouin commettra l'une des plus grosses gaffes de son règne. Le 22 mai 1979, il accepte de rencontrer José Happart, le héros des Wallons locaux. Il provoque alors une incroyable colère en Flandre. Aujourd'hui, la question se pose encore : comment donc le souverain a-t-il pu ainsi se laisser piéger ?

Une candidate qui avait été désignée tête de liste Ecolo aux élections régionales du 26 mai prochain pour la circonscription de Verviers, avant de se désister, figurera en 2e position de la liste régionale MR. L'annonce a été faite mardi par le président de la fédération MR verviétoise et ministre wallon Pierre-Yves Jeholet.

Devant l'Hôtel Van Der Valk de Verviers, deux groupes s'affrontent. Deux " camps " donc, et deux usages (légitimes) de la liberté d'expression.