Tout sur VdEO

Ce jeudi 6 mai, la Chambre prendra en compte une nouvelle proposition de loi "anti-fessée" déposée par les députés Koen Geens, Els Van Hoof et Franky Demon (CD&V). Ceux-ci souhaitent reprendre le droit de l'enfant à une éducation sans violence dans le Code civil. La proposition de loi stipule "qu'aucune forme de violence envers les enfants n'est acceptable, quelles que soient les circonstances".