Tout sur Varsovie

Plus rien. Ou presque... Ce matin, Varsovie se réveille en ruines. Et déserte : des dizaines de milliers de Polonais viennent d'être tués. La boucherie est immense. Un gâchis ? Oui, car on peut s'interroger : cette insurrection était-elle bien nécessaire ? Pourquoi donc les Polonais ont-ils décidé de se révolter alors que les Soviétiques étaient sur le point de les libérer ? Une autre question se pose, plus cruciale encore : la Pologne parviendra-t-elle un jour à se relever de ce glorieux suicide ?

Des centaines de manifestants ont consommé lundi des bananes à l'entrée du musée national de Varsovie pour dénoncer une tentative de censure après le retrait d'une exposition d'une oeuvre représentant une jeune femme en train de déguster ce fruit, a constaté un photographe de l'AFP

L'antisionisme radical tient bien de l'antisémitisme de par ses appels à la théorie du complot et ses représentations fantasmatiques du sioniste, explique l'historien Joël Kotek.

Dans Le Vif/L'Express du 21 février dernier, nous publiions une enquête intitulée "Sexisme : omerta au Collège d'Europe ? ". Nous avons reçu cette réaction, sous forme de carte blanche. Son auteure demande l'anonymat, mais elle a contacté la rédaction en dévoilant son identité et ses fonctions, que nous avons vérifiées avant de publier son texte. Elle a étudié au Collège d'Europe, à Natolin, en Pologne. Elle confirme la teneur de notre dossier. Qu'elle étend à l'ensemble des institutions universitaires d'Europe.