Tout sur variant

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé "Mu", qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier, a-t-elle indiqué dans la nuit de mardi à mercredi.

Si la Belgique figure parmi les meilleurs élèves européens en termes de vaccination, certaines grandes villes sont à la traîne, dont Bruxelles, Charleroi ou encore Liège. Mais la livraison de près de deux millions de doses de vaccins prévue cette semaine pourrait bien relancer la machine une fois pour toutes.

Plus contagieux, le variant brésilien P1 reste encore mal connu, mais soulève de nombreuses inquiétudes, qui ont poussé le gouvernement français à suspendre les vols depuis et vers le Brésil jusqu'à nouvel ordre.

Un nouveau variant du coronavirus dénommé 'B.1.214' a été décelé, selon le quotidien Le Soir. Il représente 4% des infections en Belgique, soit environ autant que les variants sud-africain et brésilien. Les chercheurs de l'ULiège et de la KU Leuven suivent la situation de près, d'après le journal.

Le virologue Marc Van Ranst (KuLeuven) ne cache pas son inquiétude à propos des variants du coronavirus qui circulent sur le territoire belge. " La perfidie de la situation actuelle c'est qu'elle est encore invisible, une partie se trouve sous la surface ", déclare-t-il à la VRT.

Le comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se penche jeudi sur les nouveaux variants du coronavirus, qui inquiètent les autorités dans le monde, où la lutte contre le regain de la pandémie s'intensifie à coups de confinements, couvre-feux et campagnes de vaccination.